insensibiliser


insensibiliser

insensibiliser [ ɛ̃sɑ̃sibilize ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1784; de insensible
Rendre insensible à la douleur. anesthésier. Insensibiliser un membre, le nerf d'une dent. Insensibiliser un malade avant de l'opérer. endormir. ⊗ CONTR. Sensibiliser.

insensibiliser verbe transitif Rendre une partie du corps insensible à la douleur ; anesthésier. ● insensibiliser (synonymes) verbe transitif Rendre une partie du corps insensible à la douleur ; anesthésier.
Synonymes :
- anesthésier

insensibiliser
v. tr. MED Anesthésier.

INSENSIBILISER, verbe trans.
A. — Rendre insensible à certaines sensations physiques. L'habitude, du reste, m'avait insensibilisé à ces grandes orgues monotones, aux vagues égales [un ronflement] (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 201).
Domaine de la chirurg., de la méd. Rendre insensible à la douleur. Insensibiliser les nerfs d'une dent (Ac. 1935).
Insensibiliser à + subst. La grenouille est insensibilisée à la douleur puisque la destruction du cerveau lui a fait perdre toute sensibilité consciente (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 254).
B. — Rendre insensible à certaines émotions, sensations morales ou intellectuelles :
Un véritable artiste connaît seul, l'œuvre achevée, cet épuisement profond, non sans douceur, ce demi-sommeil qui n'insensibilise que la part supérieure de l'être, maintient l'âme dans un certain état d'expectative, d'attente, qui ressemble à la résignation.
BERNANOS, Gde peur, 1931, p. 182.
REM. 1. Insensibilisateur, -trice, adj. Qui produit l'insensibilité, qui anesthésie. Le pouvoir insensibilisateur du froid (R. SIMONET, Le Froid, p. 123 ds ROB. Suppl. 1970). Emploi subst. masc. Appareil permettant d'insensibiliser, d'anesthésier. (Ds GUÉRIN 1892; dict. XXe s.). 2. Insensibilisation, subst. fém. Action de rendre insensible à la douleur; résultat de cette action. Procédé d'insensibilisation chirurgicale (LEBEAU, COURTOIS, Pharm. chim., t. 1, 1929, p. 174).
Prononc. et Orth. : [], (il) insensibilise []. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) 1784 « rendre insensible (au sens moral) » (BRISSOT, Journ. du Licée, septembre 1784 (II, p. 171) ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p. 129); b) 1801 cœur insensibilisé (MERCIER Néol.); 2. 1864 « rendre insensible une partie du corps » (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXXV, 366 ds QUEM. DDL t. 8). Dér. sav. de insensible; suff. -iser. Bbg. QUEM. DDL t. 4, 14 (s.v. insensibilisation).

insensibiliser [ɛ̃sɑ̃sibilize] v. tr.
ÉTYM. 1784; dér. de insensible.
1 Littér. a Rendre insensible ou moins sensible (à une émotion). || Insensibiliser qqn à qqch.
(Passif). || Être insensibilisé par la colère.
b Rendre insensible (à une sensation physique).
2 (1864, in D. D. L.). Méd. et cour. Rendre insensible, insensible à la douleur, par l'emploi de techniques appropriées (chimiques, psychiques…). Anesthésier; chloroformer, éthériser. || Insensibiliser un membre, les nerfs d'une dent. || Insensibiliser un malade avant de l'opérer. Endormir.
0 Vers cette époque Anne eut l'appendicite. Sa mère m'écrivit qu'elle avait décidé de ne point se faire endormir, à peine insensibiliser.
Giraudoux, Simon le pathétique, p. 158.
——————
insensibilisé, ée p. p. adj.
ÉTYM. (1801, au fig.).
|| Cœur insensibilisé.Nerf insensibilisé.
DÉR. Insensibilisation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • INSENSIBILISER — v. tr. Rendre insensible une partie du corps ou même le corps tout entier pour qu’il ne ressente pas la douleur. Insensibiliser un bras. Insensibiliser les nerfs d’une dent …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • insensibiliser — (entrée créée par le supplément) (in san si bi li zé) v. a. Terme de physiologie. Rendre insensible, ôter la sensation à l individu tout entier ou à une partie de l individu. •   Il avait été décide qu on insensibiliserait le malade à l aide de l …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • anesthésier — [ anɛstezje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1851 ; de anesthésie ♦ Insensibiliser (un organisme, un organe), en le soumettant à l action d un anesthésique. ⇒ endormir. Anesthésier un malade pour l opérer. Anesthésier la gencive avant d arracher… …   Encyclopédie Universelle

  • insensibilisation — [ ɛ̃sɑ̃sibilizasjɔ̃ ] n. f. • 1878; de insensibiliser ♦ Action d insensibiliser; résultat de cette action. Insensibilisation d un nerf. ⇒ anesthésie (locale). ● insensibilisation nom féminin Action d insensibiliser une partie du corps. Anesthésie …   Encyclopédie Universelle

  • insensibiliza — INSENSIBILIZÁ, insensibilizez, vb. I. tranz. A face să nu simtă nici o durere, a face insensibil; a amorţi. – Din fr. insensibiliser. Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  A insensibiliza ≠ a sensibiliza Trimis de siveco, 03.08.2004.… …   Dicționar Român

  • endormir — [ ɑ̃dɔrmir ] v. tr. <conjug. : 16> • 1080; lat. indormire « dormir sur », d apr. dormir 1 ♦ Faire dormir, amener au sommeil. Enfant difficile à endormir. « On le berce pour l endormir » (Rousseau). ♢ Spécialt Plonger dans un sommeil… …   Encyclopédie Universelle

  • insensible — [ ɛ̃sɑ̃sibl ] adj. • 1223; lat. insensibilis I ♦ Qui ne sent pas, ne ressent rien. 1 ♦ Vx ou littér. Qui n a pas de sensibilité physique. ⇒ inanimé, 2. mort. « Sur la pierre insensible où mes pleurs ont coulé » (M. J. Chénier). 2 ♦ Qui n éprouve… …   Encyclopédie Universelle

  • éthériser — [ eterize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1850 ; « combiner avec l éther » 1838; de 2. éther ♦ Méd. anc. Faire respirer de l éther à (qqn) pour insensibiliser. ⇒ anesthésier. N. f. ÉTHÉRISATION , 1847 . ⇒ÉTHÉRISER, verbe trans. A. [Correspond à… …   Encyclopédie Universelle

  • sensible — [ sɑ̃sibl ] adj. • XIIIe; lat. sensibilis « qui peut être senti »; « qui peut sentir », en lat. médiéval I ♦ Sens actif 1 ♦ Capable de sensation et de perception. Les êtres sensibles. « Avoir l ouïe sensible, fine et juste » (Rousseau). « si le… …   Encyclopédie Universelle

  • INSENSIBILISATION — n. f. Action d’insensibiliser ou Résultat de cette action …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)